remorques-de-camping-car

Remorque attelée au camping-car

Nombreux sont les camping-caristes qui recherchent une solution de stockage supplémentaire. C’est également le cas pour ceux qui pratiquent des sports ou loisirs comme la moto, le bateau, le kayak, … L’achat d’une remorque est donc souvent l’option vers laquelle les camping-caristes se tournent. Plusieurs aspects sont à prendre en compte avant l’achat d’une remorque. Retrouvez-les dans cet article !

Le poids de votre remorque dépend de votre capacité de traction

Comme en voiture, avant d’acquérir une remorque, il est impératif de se référer à la capacité de traction de votre camping-car. Aussi appelée PTRA (Poids Total Roulant Autorisé), cette capacité figure sur votre carte grise, numéro F3. Il s’agit de la somme des PTAC (soit le camping-car + la remorque).

Le poids de votre remorque dépend de votre type de permis de conduire

Si vous êtes titulaire d’un permis B, permis C et permis C1, alors, vous êtes autorisé à tracter une remorque d’un PTAC maximum de 750 kg (le total du poids du camping-car + de la remorque doit être inférieur à 3500 kg). Pour tracter une charge plus lourde, alors il vous faudra passer une formation spéciale ou être titulaire d’un permis adéquat (permis BE au dessus de 4 250 kg).

A savoir, les remorques dont le PTAC est supérieur à 750 kg ou supérieur à 50% du poids à vide du camping-car, devront être munies de leur propre système de freinage. Il n’est cependant pas exclu qu’une remorque de moins de 750 kg ai son propre système de freinage. Et si votre remorque fait moins de 750kg et qu’elle n’a pas de sytème de freinage, alors elle devra être munie d’une chaine de sécurité.

Sachez également qu’au-delà de 500 kg, la plaque d’immatriculation du véhicule ne suffira plus. La remorque devra être équipée de sa propre carte grise et donc, sa propre plaque d’immatriculation. Cette règle s’applique également pour l’assurance, en dessous de 500 kg, c’est l’assurance du camping-car qui sera appliquée, au-delà, vous devrez souscrire une assurance dédiée à la remorque. Vous pouvez consulter votre carte verte qui vous indique les modalités de el’assurance

Les différents types de remorques pour camping-car

Il existe une multitude de remorques : de la bagagère à la remorque porte véhicule, ou la remorque pour cheveux par exemple. Mais ce n’est pas tout, nous distinguons également la remorque transversale (ou remorque suiveuse). Grâce à son encombrement moindre et sa bonne maniabilité, c’est globalement la remorque préférée des camping-caristes pour le transport des 2 roues en camping-car.

Nous pouvons également les distinguer selon les matériaux utilisés lors de sa fabrication (aluminium, acier, monocoque, …).

Des attelages de remorque de camping-car différents

Il existe différents types d’attelage pour camping-car (fixe, démontable). Le choix de cet attelage dépendra de l’utilisation que vous souhaitez faire avec votre remorque de camping-car. L’attelage dépendra également du type de châssis de votre camping-car (châssis Al-Ko, châssis Fiat, …).

Rapprochez-vous d’un professionnel pour l’installation de votre attelage.

Camping-car + remorque = double vigilance !

Articles de la FFCC (Fédération des Campeurs, Caravaniers et Camping-caristes) :

Hors agglomération, tous les ensembles de véhicules dépassant 7 mètres ou pesant plus de 3,5 tonnes doivent laisser une distance de sécurité d’au moins 50 m lorsqu’ils suivent, à la même vitesse, un autre véhicule (R412-12).

Lorsqu’une route comporte trois voies ou plus, dans le même sens de circulation, il est interdit aux ensembles de véhicules dont la longueur excède 7 m d’emprunter d’autres voies que les deux situées le plus à droite. Exception faite, bien sûr, pour préparer un changement de direction (R412-25).

Dans le cas où la chaussée n’est pas assez large, ou la place insuffisante pour se croiser en toute sécurité, c’est à vous, qui tractez une caravane, de céder le passage aux autres usagers (R412-2) : « les conducteurs de véhicules dont le gabarit ou dont le chargement dépasse 2 m de largeur ou 7 m de longueur, remorque comprise, doivent réduire leur vitesse et, au besoin, s’arrêter ou se garer pour laisser le passage aux véhicules de dimensions inférieures. »

Dans l’ensemble des cas, la prudence restera le maître mot sur le chemin de vos vacances. Un camping-car reste un gabarit plus imposant qu’une simple voiture citadine, et d’autant plus avec une remorque à l’arrière. Respectez vos distances de sécurité afin d’anticiper votre freinage et vos virages. N’hésitez pas également à vous faire aider lors des manœuvres.

nt

Remorque attelée au camping-car
Partager

CES ARTICLES POURRAIENT VOUS INTÉRESSER :

infos-camping-car

Chez Hunyvers, nous vous accompagnons pour que votre périple se déroule sans accrocs. 

Astuces, conseils techniques, ou encore idées voyages, retrouvez ici une communauté prête à s’entraider et à se partager les bons plans.

Voyagez heureux et l’esprit léger avec Hunyvers.